Promouvoir la Genève internationale
Genève, capitale du monde

Édito de Marc Pictet

“Mercredi 16 juin 2021, les regards du monde entier se sont tournés vers Genève. Près de 3000 journalistes et commentateurs ont fait le déplacement pour couvrir ce sommet unique : la rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine. Pendant 24 heures, la ville toute entière a retenu son souffle.

Cet événement exceptionnel rappelle une fois encore que Genève est une ville qui compte sur la carte du monde. Depuis plus d’un siècle, elle cherche des solutions aux problèmes globaux. Elle a organisé à plusieurs reprises des sommets qui resteront dans l’histoire. Au fil des ans, Genève a su s’affirmer comme l’un des principaux centres de la gouvernance mondiale. Aujourd’hui, tous les pays y sont représentés, 450 ONG et 39 organisations internationales y ont leur siège. Pas moins de 4’500 chefs d’État, ministres et autres dignitaires se rendent chaque année dans la Cité de Calvin. Genève est le centre opérationnel de la mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable, adoptés en 2015 par l’ensemble des pays membres des Nations Unies pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour toutes et tous. S’il est vrai que les décisions prises à Genève font rarement la « une » des médias, elles n’en sont pas moins déterminantes. Que ce soit dans les domaines de la paix et la sécurité, des migrations, du changement climatique, du développement économique et social, de la santé ou encore des nouvelles technologies, elles influencent la vie quotidienne de chacune et de chacun.

Une Genève internationale forte et dynamique est dans notre intérêt à toutes et tous. Premièrement, elle confère un poids important à notre pays sur la scène internationale et permet des contacts privilégiés avec des chefs d’État, comme en témoignent les rencontres de Guy Parmelin et Ignazio Cassis avec les présidents américain et russe. Deuxièmement, elle est un poumon économique de l’arc lémanique, avec près de 30’000 personnes travaillant dans les organisations internationales dont les dépenses se chiffrent à plusieurs milliards de CHF en Suisse chaque année. A cela s’ajoute près de 100’000 emplois créés par les multinationales établies dans la région. Enfin, elle contribue à faire connaître Genève à l’étranger comme une ville de paix et de dialogue. La Fondation pour Genève œuvre depuis 45 ans aux côtés des Autorités fédérales et genevoises pour renforcer et réaffirmer l’importance de la Genève internationale. Elle s’engage pour que Genève innove et devienne le lieu où se discutent les thématiques et les solutions du futur.

Ce sommet est signe d’espoir. Peut-être contribuera-t-il à construire un monde plus sûr. Mais peu importe l’issue des discussions, Genève a déjà gagné son pari. Elle a bénéficié d’un incroyable coup de projecteur avec des retombées sur lesquelles il s’agit à présent de capitaliser. De tels sommets renforcent le positionnement de Genève, haut lieu de coopération et de dialogue, et réaffirment le rôle de la Suisse, pays neutre fort de sa tradition des bons offices. Leur organisation est dans l’ADN des Genevoises et des Genevois. Ils font vivre cet esprit de Genève qui nous est si cher.”

Marc Pictet

Président de la Fondation pour Genève