l'histoire - Fondation pour Genève l'histoire - Fondation pour Genève

L'histoire de la Fondation

Plus de 45 ans au service de la Genève internationale

La Fondation pour Genève a été créée en 1976 par un groupe de personnalités genevoises souhaitant contribuer au renom de Genève en Suisse et dans le monde. La première édition du Prix de la Fondation est organisée en 1978. Par la suite, la Fondation développe toute une série d’initiatives visant à faciliter l’accueil des internationaux, avec la volonté toujours intacte aujourd’hui de renforcer les liens entre la Genève internationale et la Genève locale.

 

Historique

1976 - 1997 : les débuts de la Fondation

La Fondation pour Genève est créée en 1976 par Marcel A. Naville, Jean-Flavien Lalive, Robert Vieux, Pierre Siclounoff et Jean Babel. Leur but : promouvoir le rayonnement de Genève en Suisse et à l‘étranger. Marcel A. Naville, banquier et ancien Président du CICR, en prend la présidence.

Le Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève Vittorio Winspeare-Giucciardi se voit décerner en 1978 le premier Prix de la Fondation pour Genève.

En 1986, la Fondation pour Genève hérite de la fortune de Georges Junod, un citoyen vaudois résidant à Genève. Sur volonté du défunt, le Fonds Georges Junod, venant en aide aux personnes âgées dans le besoin, est constitué.

1998 : la fusion avec « Un Avenir pour Genève »

La Fondation pour Genève fusionne en 1998 avec la Fondation Un Avenir pour Genève et désigne Ivan Pictet comme Président. Un Avenir pour Genève avait été créé en 1994 par Yves Oltramare et Ivan Pictet. Le but de cette fondation, présidée par Arthur Dunkel, ancien Directeur général du GATT, était de développer de manière concertée une vision stratégique pour la Genève internationale. Elle a grandement contribué à donner vie au partenariat public-privé en faveur de la Genève internationale. Parmi ses initiatives marquantes, le lancement de « Genève demain », une démarche de sensibilisation à la Genève internationale menée auprès de l’ensemble des secteurs d’activités concernés par l’accueil.

1998-2002 : les premières années de présidence d’Ivan Pictet

Sous la présidence d’Ivan Pictet, la Fondation pour Genève poursuit la démarche de sensibilisation « Genève Demain » dont le point d’orgue est l’organisation au Palais des Nations du colloque “Construisons ensemble la Genève de Demain”. 200 personnes y participent et s’accordent sur une série d’actions à mettre en œuvre dès 1999 pour développer les conditions-cadres de la Genève internationale. Le secrétariat de la Fondation pour Genève est alors dirigé par Tatjana Darani.

Parmi les événements marquants de ses premières années de présidence, la Fondation pour Genève co-organise avec l’Office des Nations Unies à Genève un week-end portes ouvertes au Palais des Nations, ainsi que la soirée « Geneva 2000 », à l’occasion de l’assemblée générale extraordinaire de l’ONU sur le développement économique et social.

En 1999, Daisy Pictet et Christiane Steck créent le Cercle Genevois-Conjoints de Diplomates, qui deviendra plus tard le Cercle international de la Fondation pour Genève.

2002-2010 : une riche palette d’activités

Ivan Pictet cède la présidence de la Fondation pour Genève à Guillaume Pictet en 2002. La Fondation participe à la campagne de sensibilisation en faveur de l’adhésion Suisse à l’ONU.

Dans les années 2000, la Fondation pour Genève s’associe aux organisations internationales et co-organise plusieurs anniversaires et journées portes ouvertes.

- 2004 : Participation au 50ème anniversaire du CERN.

- 2005 : Partenariat avec l’Office des Nations Unies à Genève autour du 60ème anniversaire des Nations Unies.

- 2009 : Participation à la campagne de sensibilisation en faveur de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et de l’extension de son bâtiment.

La Fondation pour Genève participe en 2006 au lancement par Mandat International et le Département de l’instruction publique du programme « Eduki » sur la Genève internationale pour les élèves du Cycle d’orientation et du secondaire.

La Fondation pour Genève publie et diffuse en 2007 le premier Cahier de l’Observatoire, « Soft Gouvernance », dédié aux changements de paradigmes dans la gouvernance mondiale.

En 2008, la Fondation pour Genève prend sous son égide le Club Diplomatique de Genève et participe à son renouveau, aux côtés des autorités fédérales et genevoises.

En 2009, Guillaume Pictet remet la présidence à Ivan Pictet.

2010 – 2022 : une portée nationale

La Fondation pour Genève poursuit son soutien aux journées portes ouvertes des organisations internationales, à l’ONU (2014 et 2017) et au Bureau international du Travail (2019).

L’Observatoire de la Fondation pour Genève lance en 2013 une série d’études sur l’impact de la Genève internationale sur l’arc lémanique et dès 2019, une série consacrée aux pôles d’excellence de la Genève internationale.

À l’occasion du bicentenaire de l’entrée de Genève dans la Confédération en 2015, la Fondation pour Genève organise la tournée « Genève à la Rencontre des Suisses » pour présenter le travail des organisations internationales basées à Genève à la population suisse. Genève s’est présentée, le temps d’une journée, dans 43 villes suisses ainsi qu’à Vaduz au Liechtenstein.

La Fondation s’engage également à sensibiliser la population au 17 Objectifs de développement durable (ODD), Établis en 2015 par les Nations Unies, à travers une exposition itinérante.

Ivan Pictet quitte la Fondation pour Genève en 2020 après l’avoir animée pendant près de 20 ans. Marc Pictet lui succède.

Historique du Réseau FPG

Le Cercle International

Daisy Pictet et Christiane Steck créent en 1999 le Cercle Genevois-Conjoints de Diplomates. 60 Genevoises se mobilisent pour l’accueil des conjoints de diplomates.

Françoise Demole et Pierrette Waldvogel lancent en 2003 le groupe « Multi.Rencontres », destiné aux épouses des dirigeants de sociétés multinationales. En 2007, le groupe compte une centaine de participantes issues du secteur international privé.

En 2008, le Cercle Genevois-Conjoints de Diplomates fusionne avec le groupe Multi.Rencontres et prend le nom de « Cercle des Conjoints ». Il s’adresse aux conjoints de diplomates et des Directeurs généraux de sociétés multinationales.

Florence Notter-Daugny prend la présidence du Cercle des Conjoints en 2010. De nouveaux membres succèdent aux fondatrices pour animer les différents groupes d’activités.

Le Cercle des Conjoints change de nom en 2012 et devient le « Cercle international de la Fondation pour Genève ». Il a pour but de faciliter l’intégration des Internationaux dans la vie genevoise et est destiné aux femmes actives professionnellement. En 2021, le Cercle s’ouvre également aux hommes et propose de nouvelles activités.

Le Club Diplomatique de Genève

Le Club Diplomatique de Genève a été créé en 1976 à l'initiative de jeunes diplomates désireux d'établir des liens avec des personnalités internationales de passage à Genève.

En 2008, la Fondation pour Genève donne un nouveau départ au Club Diplomatique, avec le patronage des Autorités fédérales et genevoises, et de l’Office des Nations Unies à Genève. Il s'installe à la Pastorale et son Secrétariat est assuré par la Fondation pour Genève. L’ancien Conseiller d’État Carlo Lamprecht est élu à la présidence. Un premier événement est organisé au CERN suivi deux mois plus tard d’un dîner avec le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon.

L’ancien Ambassadeur de Suisse Raymond Loretan succède en 2016 à l'Ambassadeur Luzius Wasescha à la tête de la présidence. Le Club prend son autonomie opérationnelle en se dotant de son propre secrétariat, dirigé désormais par son comité.

Le Réseau d’accueil

Diane Zoelly constitue en 1999 un groupe de bénévoles nommé « Réseau d’accueil » et chargé de développer diverses activités en faveur d’une meilleure intégration des nouveaux arrivants de la Genève internationale. Animées par les membres bénévoles de la Fondation pour Genève, la Welcome Line et la Bourse d’échanges linguistiques sont lancées.
La première fête de l’Escalade pour les internationaux est organisée en 2003 sur le domaine de La Pastorale.

Le Réseau d'Accueil est transféré en 2007 au CAGI qui en assure désormais la coordination, avec le soutien des 30 bénévoles de la Fondation pour Genève.

En 2020, Diane Zoelly a passé le flambeau de la présidence du Réseau d’Accueil à Juliette van Berchem.

Fondation Eduki

La Fondation pour Genève participe en 2006 au lancement par Mandat International et le Département de l’instruction publique du programme « Eduki » sur la Genève internationale pour les élèves du Cycle d’orientation et du secondaire.

À partir de 2014, la Fondation soutient le développement de la Fondation Eduki. La présidence est confiée à Martine Brunschwig Graf, ancienne Conseillère nationale.

En 2022, Martine Brunschwig Graf cède la présidence à Francine de Planta.

Réseau FPG