Gérer le Fonds Georges-Junod
Le Fonds Georges-Junod

A sa mort, en 1986, Georges Junod, citoyen vaudois résidant à Genève, a institué héritière de sa fortune la Fondation pour Genève. Il avait stipulé sa volonté qu’un fonds soit constitué en son nom pour soutenir des « œuvres d’assistance » qui viennent en aide à des personnes âgées suisses dans le besoin.

Chaque année, une partie des revenus du Fonds Georges Junod est attribuée à des institutions caritatives œuvrant pour les personnes âgées en Suisse romande. En trente ans, plus de 10 millions de francs suisses ont pu être redistribués à des institutions telles que les Croix Rouge cantonales, l’Armée du Salut, les antennes cantonales de Pro Senectute, le Centre Social protestant, Caritas, des établissements médicosociaux (EMS) et diverses associations ayant pour but d’alléger les difficultés des personnes du 3ème âge.

Présidé par Charlotte de Senarclens, le Fonds Georges Junod est géré par un comité de quatre personnes soucieuses de respecter les volontés du fondateur en privilégiant les projets soutenant financièrement les personnes âgées en grande précarité et contribuant à promouvoir le « mieux vieillir ». C’est ainsi que le Fonds a participé, notamment, à des programmes de visites à domicile, de formation de bénévoles, de cours de gymnastique, d’accueil de personnes présentant des troubles de la mémoire ou encore d’achats de minibus ou de mobiliers spécialisés pour améliorer le confort en institution. En revanche, il ne finance pas de travaux d’infrastructures, ni de projets scientifiques, ni des fêtes ou des commémorations. Il concentre ses forces pour soulager les plus démunis.

La Fondation pour Genève est fière de pouvoir, par l’action du Fonds Georges Junod, contribuer à la réputation humaniste de Genève.

Contact

Charlotte de Senarclens
Présidente du Fonds Georges-Junod

Gregory Licker
Directeur de la Fondation pour Genève