Mieux comprendre la Genève internationale

Un acronyme vous a interpellé ? Un sujet vous intéresse ? Etoffez d'avantage vos connaissances !

Inscrivez-vous aux newsletters

RetourActualités

 
Prix de la Fondation

La Fondation pour Genève distingue Madame Elisabeth Decrey-Warner du Prix 2016

Le 6 octobre 2016, Elisabeth Decrey Warner a reçu le Prix de la Fondation pour Genève lors d’une cérémonie au Victoria Hall en présence de plus d’un millier de personnes, des autorités fédérales et genevoises ainsi que de la direction générale de l'Office des Nations Unies à Genève.

Cette distinction vient récompenser son travail pour une meilleure protection des civils dans les conflits armés au sein de l’Appel de Genève, une organisation qu’elle a cofondée en 2000.

Comme le souligne la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, qui a prononcé le discours d’éloge: “Je connais Elisabeth et je mesure aussi l’impact de son action sur de longues années, dans des situations parmi les plus difficiles. Elisabeth Decrey Warner est une fervente avocate des droits de l’homme et de la dignité, une ambassadrice inlassable pour la coopération et le dialogue pour la paix - ce sont les valeurs au cœur de Genève, de son histoire et de ses citoyens »

Depuis 1976, le Prix de la Fondation pour Genève honore des genevois de souche ou d’adoption qui participent au rayonnement de Genève dans le monde, dans les domaines scientifique, politique, économique, culturel et humanitaire. Il été remis à des personnalités prestigieuses comme Didier Burkhalter, Klaus Schwab ou encore Kofi Annan.

A une époque où les conflits armés se multiplient et où plus que jamais les populations civiles subissent les conséquences désastreuses de la guerre, la Fondation pour Genève a voulu honorer une femme engagée, qui au travers du dialogue avec les acteurs armés non-étatique, a su renouveler la notion de dialogue humanitaire et réduire les souffrances des populations civiles. « C’est un honneur de recevoir un tel prix mais aussi un encouragement dans mon travail et celui de l’Appel de Genève.Jamais le dialogue humanitaire avec tous les acteurs des conflits, y compris les acteurs armés non-étatique, n’a été si important et ce prix donnera certainement un élan significatif à notre action » précise Elisabeth Decrey Warner.

Physiothérapeute de formation, politicienne et active dans la lutte pour le respect des droits humains, Elisabeth Decrey Warner est engagée depuis plus de 25 ans auprès d’ONG œuvrant aux côtés des réfugiés, ainsi que dans la lutte contre la torture et les mines antipersonnel. L’Appel de Genève, organisation qu’elle dirige depuis sa création, est une organisation non-gouvernementale qui vise à améliorer la protection des civils dans les conflits armés. Plutôt qu’offrir des services d’assistance aux civils, l’Appel de Genève cherche prévenir en amont avant qu’ils ne soient victimes du conflit. Pour cela, l’organisation entre en dialogue avec les groupes armés, les encourage à respecter les lois de la guerre et à signer des accords humanitaires et ce afin de limiter l’impact du conflit sur les populations civiles.