RetourVidéos

20 octobre 2014 Club Diplomatique de Genève

Conférence de Guy Ryder, directeur général de l’OIT

L’OIT: LES PROCHAINS 100 ANS

Si l’on ne devait retenir qu’une seule chose de l’Organisation internationale du travail, ce serait qu’elle est l’une des rares organisations à être tripartite (gouvernements, employeurs et travailleurs). Ce qui laisse une belle place à la négociation, rappelait son directeur général Guy Ryder, conférencier invité par le Club diplomatique de Genève le 20 octobre au Graduate Institute.


L’avenir de l’OIT pour ces prochaines années? Il se décline en plusieurs initiatives. Parmi celles-ci: impliquer la gouvernance dans les missions d’ordre mondial; renforcer la standardisation du travail; œuvrer pour mettre fin à la pauvreté ; impliquer davantage les petites et moyennes entreprises; soutenir la formation écologique au travail; poursuivre la lutte contre l’inégalité des sexes et surtout, favoriser à tout prix l’emploi pour tous.